Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FOCALE CINE : MONEY MONSTER

21 Janvier 2018, 10:10

Money Monster est un film américain réalisé par Jodie Foster, sorti en 2016. Le film a été présenté hors compétition au Festival de Cannes 2016. Il est une belle parabole, une histoire cruelle qui illustre une noble réflexion sur les excès et les dérives d'une société où l'économie, les médias et les valeurs personnelles sont imprégnés par la financiarisation. Jodie Foster propose une version personnelle des ravages de la spéculation. Son film est engagé, critique, efficace. Il suffit d'un grain de sable frauduleux pour que la machine à broyer et spéculer, pour que la machine à fric déraille... 

MONEY MONSTER, UNE PARABOLE SUR LA FINANCIARISATION ET SPÉCULATION

Synopsis

Lee Gates est une personnalité influente de la télévision new-yorkaise. Il connaît le fonctionnement de Wall Street sur le bout des doigts. Dans son émission, Money Monster, il donne des clefs afin de naviguer dans le monde de la finance. Des millions de télespectateurs suivent ses avis financiers. Son style est décalé et humoristique. Un jour, alors qu'il s'apprête à prendre l'antenne, Kyle Budwell fait irruption sur le plateau. Le jeune homme a décidé de suivre à la lettre les conseils de Lee et a tout perdu toutes ses économies. Kyle débarque sur le plateau de l'émission avec armes et explosifs et le prend en otage en direct devant des millions de téléspectateurs. Joue alors une espèce de syndrome de Stockholm, alors que Patty, la productrice de l'émission, fait sortir tout le personnel et tente de maintenir en vie son présentateur qui porte alors un gilet piégé. La prise d'otage met en lumière une fraude que certaines personnes auraient aimé qu'elle rester dissimuler.

 

Critique du 11/03/2017 , par Cécile Mury

A cause d'un simple bug informatique, les actions d'une grande entreprise s'effondrent brutalement : 800 millions de dollars s'évaporent en quelques heures. Pour Lee Gates, l'animateur de Money Monster, un show télé financier, l'info n'est qu'une ligne de plus sur son prompteur, une autre occasion de faire le mariole déguisé en boxeur ou en rappeur. Pour certains petits porteurs, au contraire, c'est un drame. Au point que l'un d'entre eux, au bout du rouleau, décide de s'en prendre à Lee, qu'il rend responsable de sa ruine. Menacée en direct, toute l'équipe de l'émission doit chercher d'urgence ce qui se cache vraiment derrière le fameux bug. George Clooney sur le plateau, Julia Roberts à la régie, et Jack O'Connell (petit nouveau qui monte) entre les deux, l'arme à la main : tout le monde joue sa partition avec jubilation et une intensité bavarde, électrisante.

Avec ce film malin, Jodie Foster propose sa version des ravages de la spéculation : engagée, résolument critique, mais aussi d'une modestie bienvenue. Le film respecte, scrupuleusement, le cahier des charges du thriller hollywoodien : casting luxueux, haletante montée en puissance du suspense et des révélations. Mais il en use pour mieux habiller une parabole d'autant plus efficace qu'elle est me­surée. Pas de grande démonstration didactique, très peu de concessions, ni à la noirceur, ni à l'optimisme consensuel. Money Monster n'apporte aucune réponse facile. Juste un grain de sable dans la machine à faire du fric et à broyer des vies. — Cécile Mury

Fiche technique

  • Titre original et français : Money Monster
  • Réalisation : Jodie Foster
  • Scénario : Alan DiFiore, Jim Kouf et Jamie Linden
  • Direction artistique : Kevin Thompson
  • Décors : Lydia Marks
  • Costumes : Susan Lyall
  • Photographie : Matthew Libatique
  • Montage : Matt Chesse
  • Musique : Dominic Lewis
  • Production : Lara Alameddine, George Clooney, Daniel Dubiecki et Grant Heslov
Producteurs délégués : Tim Crane et Kerry Orent
  • Sociétés de production : Allegiance Theater, Smokehouse Pictures, Sony Pictures Entertainment, TriStar et Village Roadshow Pictures
  • Sociétés de distribution : TriStar (États-Unis), Sony Pictures Releasing France (France)
  • Budget : 30 millions de dollars
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Genre : thriller, drame
  • Durée : 98 minutes

 

Distribution

  • George Clooney : Lee Gates
  • Julia Roberts : Patty Fenn
  • Jack O'Connell : Kyle Budwell
  • Dominic West : Walt Camby
  • Caitriona Balfe : Diane Lester, etc.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page