Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE POLITIQUEMENT CORRECT EST CHIFFONNÉ À MDR...

8 Décembre 2019, 15:03

Cette semaine, Manuela découvre son nouveau lieu de travail, une école. En écoutant la maîtresse lui expliquer comment appeler chaque chose de manière politiquement correcte, elle se dit qu’elle a bien de la chance d’être femme de ménage et pas enseignante.

C'est à mourir de rire, regardons-nous, regardons les excès de notre monde post-moderne... Y a-t-il plus d'enfants normaux ? Les espaces de confinement partagés... les supports graphiques végétalisés... l'espace de transition émotionnelle... hi... hi... AH !!

Le politiquement correct (anglicisme de politically correct ou political correctness, souvent noté PC en anglais) désigne, principalement pour la dénoncer, une attitude qui consiste à policer excessivement ou modifier des formulations parce qu'elles pourraient heurter certaines catégories de personnes, notamment en matière d'ethnies, de cultures, de religions, de sexes, d'infirmités, de classes sociales ou de préférences sexuelles.

Les locutions et mots considérés comme offensants ou péjoratifs sont remplacés par d'autres considérés comme neutres et non offensants. Le langage politiquement correct utilise abondamment l'euphémisme, les périphrases, les circonlocutions, voire les créations de mots et de locutions nouvelles.

Cette expression est ainsi apparue vers la fin du XXe siècle pour qualifier la rectitude diplomatique, c'est-à-dire une façon acceptable de s’exprimer en société, en public. On l'utilise soit pour promouvoir ce mode d'expression soit pour le tourner en dérision.

Si la promotion de pratiques qualifiées aujourd'hui de politiquement correctes est certainement ancienne, la nouveauté du concept est de désigner explicitement ce contrôle social du langage, de le revendiquer comme légitime et même d'y intégrer une pseudo-contestation, toute contestation réelle étant aussitôt récusée (Wikipedia).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page