Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La sexualité positive : oui au sexe ludique !

11 Janvier 2021, 17:52

La sexualité positive est un courant qui prône une vie sexuelle épanouie et ludique, axée sur les moments plaisants et non les problèmes. Voici quelques clés pour vous amuser sous la couette...

Lâchez prise

Entre le petit dernier qui est malade, les réunions qui s'enchaînent, le lave-vaisselle qui vous lâche, il est souvent difficile de penser à la bagatelle et encore plus de trouver le temps de faire l'amour. Faites-lui de la place dans votre agenda et accordez-lui un peu d'espace dans votre tête… Non au sexe vite fait mal fait, par obligation mais oui à l'amour en pleine conscience, parce que l'on en a vraiment envie ! Alexandra Hubin, psychologue sexologue et fondatrice de la sexologie positive, recommande de lâcher-prise, et de mettre le quotidien entre parenthèse quelques heures par-ci par-là.

Autrement dit, il s'agit d'accueillir l'instant présent, en profitant pleinement des sensations positives et des caresses, juste pour se faire du bien. Il faut pour cela abandonner les soucis, les factures, les impôts, la logistique familiale, et s'accorder un vrai moment pour soi et pour celui ou celle qui partage son lit. Un conseil pratique est de se concentrer pleinement sur ses sensations physiques : elles connectent ainsi à l'instant présent et à ce qu'il se passe. La méditation ou la relaxation peuvent aider ceux qui ont du mal à le faire et le sport permet aussi d'évacuer le stress et les angoisses. 

Oubliez les préjugés

Certaines pensent que les amantes parfaites ont un corps sublime, des dessous assortis, qu'elles sont parfaitement épilées, qu'elle adorent le sexe et font l'amour tout le temps. C'est le meilleur moyen de vous faire culpabiliser et vous empêcher de vous lâcher sous la couette ! D'après Alexandra Hubin, "il n'y a pas de norme universelle, toutes les femmes sont différentes, avec leur fonctionnement, leurs rythmes et leurs préférences." Et il n'y a pas de meilleure façon d'être que d'autres. Soyez vous-mêmes, c'est ainsi que vous serez la plus attirante. 

Ces messieurs aussi sont la proie de préjugés qui entravent les relations entre hommes et femmes. Ils ne pensent qu'à ça, ils sont volages, ils n'aiment que les gros seins, etc. Ces idées reçues sont encore fréquentes et ils ont tendance à bloquer certain(e)s. Or, chaque homme a sa façon de fonctionner et une libido qui lui est propre (certains en ont peu, d'autres perdent tout désir avec le stress). Chacun a ses préférences : certains aimeront les longilignes à petits seins, d'autres les rondes aux courbes voluptueuses.

En d'autres termes, soyez ouvert(e) d'esprit et apprenez à découvrir l'autre, tel qu'il est vraiment et sans l'enfermer dans une case. La nature nous a dotés d'une langue, alors communiquez...

Assumez-vous

Autre crédo de la sexualité positive : s'accepter et assumer ses goûts. Vous accepter telle que vous êtes permet de vous libérer et de vous assumer, avec vos points positifs et vos défauts. Et le meilleur moyen d'y parvenir est de vous concentrer sur vos atouts et non ce que vous détestez en vous. Et tout le monde en a ! Lorsque vous vous regardez dans le miroir, voyez votre décolleté pigeonnant et non vos cuisses trop rondes. Regardez votre corps dans sa globalité en arrêtant de focaliser sur ses défauts. Ne laissez pas de place aux complexes sous la couette (penser à ses poils, sa cellulite ou la potentielle odeur de son sexe éloigne du lâcher-prise et empêche de se concentrer sur son plaisir). Si vraiment vous n'y arrivez pas, demandez de l'aide à un psychologue. Vous aimez le chocolat et détestez le café ? Eh bien, en matière de sexualité, c'est la même chose : tous les goûts sont dans la nature. Respectez-les et affirmez-les, même s'ils ne conviennent pas à certains. Ne pas apprécier la sodomie ou ne pas aimer faire une fellation est votre droit le plus strict, qui n'a pas à être jugé.

Développez votre confiance en vous

Il n'y a rien de plus sexy qu'une personne qui s'assume telle qu'elle est. Qu'elle ait de la cellulite, de petits seins, des hanches fortes, qu'il ait des pectoraux peu développés, qu'il soit petit, qu'importe ! Apprendre à vous assumer développera en parallèle votre confiance en vous, qui est magnétique : elle attire les autres. Pensez de façon positive, en vous concentrant sur vos réussites personnelles et/ou professionnelles et sur vos qualités et vous boosterez votre potentiel de séduction

Oubliez la performance

Si vous êtes concentré(e) sur la réalisation de la brouette thaïlandaise ou du marteau-piqueur, vous risquez fort de vous éloigner du plaisir ! Idem si vous ne pensez qu'à la dureté de votre érection ou à la technique du cunnilingus…

(...)

Apprenez à connaître votre corps et le sien

La sexualité s'apprend, elle n'est pas innée. "La masturbation fait du bien et nous permet d'apprendre à mieux nous connaître, confirme Alexandra Hubin dans son livre "Je sexopositive"*. Pour expliquer ce bien-être, elle cite plusieurs raisons : on se sent mieux dans sa peau car plus à l'aise avec soi-même ; elle booste la confiance en soit et ça se ressent avec son partenaire ; elle entretient la libido ("le sexe appelle le sexe") et enfin elle détend.

(...)

Amusez-vous

La sexualité est ludique, elle doit rester un jeu ! C'est un moyen facile de vous faire du bien et de vous faire plaisir. Si le missionnaire vous procure toujours autant de plaisir, tant mieux ! Mais si vous avez besoin d'insuffler un peu de nouveauté, c'est aussi une excellente façon de s'amuser. Testez de nouvelles positions, de nouveaux endroits si c'est un échec, autant le prendre à la légère et en rire (certaines positions ressemblent au jeu Twister : de quoi se faire un lumbago !). Injecter de l'humour si vous n'aimez pas une pratique est un moyen de ne pas rester sur un "échec" tout relatif.

 Alors que vous soyez en couple depuis longtemps, une adepte des relations sans lendemain ou même célibataire, voici quelques conseils à prendre (ou pas) en compte pour réinventer votre sexualité. 

1. Soyez curieuse

2. Osez prendre les devants

3. Prenez au sérieux votre santé

4. Misez sur la communication

5. Partagez le plaisir

6. Arrêtez de vous comparer

7. Renoncez à la performance

8. Bannissez le jugement

9. Soyez à l'écoute de votre partenaire

Ne courez pas après les performances. Arrêtez de compter le nombre de fois où vous avez fait l'amour en une semaine, cela met la pression pour rien. Suivez plutôt votre instinct... Ne courez pas non plus après l'orgasme que vous n'arrivez pas encore à atteindre. Comme le mot que l'on a sur la langue, il finira bien par arriver sans même que vous vous posiez la question. Si votre vie sexuelle ne vous satisfait toujours pas, n'hésitez pas à consulter un ou une sexologue. Parfois, quelques séances suffisent à débloquer le problème.

RTL.fr

L'homme a beau afficher sa virilité, il méconnaît souvent son anatomie ! L'appareil génital de l'homme se compose d'un organe érectile, le pénis, associé à deux testicules. Les gonades sont reliées au pénis par un conduit : l'épididyme, puis par le canal déférent, en passant par les vésicules séminales et la prostate située sous la vessie. Le pénis est constitué de l'urètre qui véhicule soit l'urine, soit le sperme lors de l'éjaculation. Il y a aussi trois organes érectiles, appelés corps caverneux et corps spongieux, qui deviennent rigides lors d'un afflux de sang.

Au cours d'une excitation, des signaux stimulent certaines zones du cerveau : les centres de l'érection envoient alors des ordres qui transitent par la moelle épinière jusqu'au pénis grâce aux nerfs érecteurs. Ces nerfs sont directement connectés aux artères et aux corps caverneux du pénis. Résultat, les artères se dilatent, les tissus spongieux se remplissent de sang et le pénis entre progressivement en érection. Ces mêmes nerfs contrôlent aussi bien le remplissage des corps érectiles que leur vidange, autrement dit le retour à l'état habituel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page