Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19. Le Brésil se transforme en « laboratoire de variants à ciel ouvert » et inquiète le monde entier

9 Avril 2021, 16:22

Ce jeudi, le Brésil a de nouveau dépassé le seuil des 4 000 morts en une journée. Hors de contrôle, l’épidémie de Covid-19 frappe plus fort que jamais le plus grand pays d’Amérique latine. Des experts affirment que l’absence de mesures sanitaires coordonnées à l’échelle nationale a fait du Brésil un gigantesque laboratoire de variants, nouvelles menaces pour la situation sanitaire mondiale.

Au Brésil, les malades du Covid-19 affluent dans les hôpitaux toujours plus malades, de plus en plus jeunes aussi. La pandémie semble totalement hors de contrôle dans le plus grand pays d’Amérique Latine où de funestes records sont battus chaque jour, depuis plusieurs semaines. (...) Ce jeudi, le pays a enregistré 4 249 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures : pour la seconde fois cette semaine, le seuil des 4 000 décès quotidiens liés au coronavirus est dépassé. Avec 345 025 morts, le Brésil enregistre le second bilan le plus lourd après les États-Unis. Le nombre de cas de contamination atteint les 13,2 millions depuis le début de l’épidémie en février 2020. (...) Le taux d’occupation des services de soins intensifs dépasse les 90 % dans 17 États, le Brésil en comptant 27 avec le district fédéral de Brasilia, qui est la capitale administrative, elle-même complètement submergée par la maladie. Des dizaines de malades y sont morts dans les couloirs des hôpitaux en attendant qu’un lit se libère en réanimation. (...) À Sao Paulo, la ville la plus peuplée et la capitale économique du pays, des bus habituellement réservés au transport scolaire ont commencé à être utilisés pour déplacer les cadavres. Les cimetières sont ouverts jour et nuit, et l’on y creuse 600 nouvelles tombes chaque jour. (...) Pour Miguel Nicolelis, neuroscientifique et ancien président du comité anto-Covid de la région Nordeste du Brésil, interviewé par RFI, le pays est une bombe sanitaire à retardement.

« Avec plus ou moins 100 000 nouveaux cas par jour, le Brésil permet au virus de réaliser un nombre très important de mutations qui peuvent faire apparaître de nombreux variants, comme on l’a vu en Amazonie ou près de Sao Paulo la semaine dernière, ou d’autres encore que la Fondation Oswaldo Cruz a identifiés à Rio. »

Source Ouest France

« Le virus génère de très nombreuses mutations, insiste le neuroscientifique. De nouveaux variants peuvent apparaître et ils peuvent se propager au-delà des frontières du Brésil et atteindre le reste du monde en quelques jours. Le Brésil pourrait ainsi se transformer en laboratoire de variants à ciel ouvert qui peuvent compromettre la lutte contre la pandémie dans le monde entier. C’est pourquoi le Brésil est considéré comme un paria au sein de la communauté internationale. »

Source Ouest France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page