Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Questions sexo en temps de confinement

20 Avril 2021, 16:24

Le confinement ou l'âge d'or de la masturbation

Avis aux amateurs d'onanisme –et Dieu sait qu'il y en a: on dénombre 74% de pratiquantes et 95% de pratiquants en France. L'époque semble propice aux joies des plaisirs solitaires, puisque la masturbation permet de respecter les gestes barrières. (...) Autant de facteurs qui expliqueraient en partie l'engouement suscité par Jouissance Club. Ce manuel d'éducation sexuelle illustré par des schémas simples et ludiques s'est vendu à 200.000 exemplaires depuis sa parution en janvier 2020 et sera réédité en octobre prochain.

Un couple peut-il durer sans sexualité ?

On est dans une société qui hypersexualise tout, donc on a le sentiment que c'est le sujet de tout le monde, la compétence de tout le monde. Or, la réalité est bien autre, parce que dans une société hyper sexualisée, on rentre tambour battant, parfois trop jeune, dans des sujets que l'on ne maîtrise pas, que l'on ne comprend pas. Et bien souvent, ça nuit à notre compétence à créer tranquillement une relation à son corps, à son sexe, à l'autre et au sexe de l'autre. (...) Donc beaucoup de couples se retrouvent dans pareille situation, même chez les jeunes. On croit que la sexualité défaillante, c'est en vieillissant, mais on le retrouve également chez des jeunes. Il y a même des couples qui se marient dans ces conditions et qui peuvent avoir une vie maritale avec peu ou pas de sexualité. (...) c'est la rencontre de deux individus qui ont trouvé dans cet accord, dans ce compromis, le moyen de se protéger de quelque chose de plus anxiogène, de plus difficile. Si ce couple est ensemble, sans sexualité, depuis deux ans, c'est que les deux ont un intérêt. 

Faut-il arrêter de baiser pour être heureux? 

«L'autre jour je lisais un article qui disait que la moyenne nationale française c'était deux fois et demi par semaine –déjà le demi je me demande ce que ça veut dire–, je ne vois pas qui a le temps de faire ça en fait.» C'est vrai ça, qui fait l'amour encore plus de deux fois par semaine?

Dès le début de «Vivre sans sexualité», série en quatre épisodes produite pour LSD, la série documentaire sur France Culture, la documentariste féministe Ovidie met les pieds dans le plat: les injonctions à la sexualité, elle n'en peut plus. Après tout, a-t-on vraiment besoin de baiser, se demande-t-elle en conversant avec le réalisateur et chanteur Tancrède Ramonet.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page