Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Lupin » : Le succès de la série place enfin la France sur la carte mondiale des séries télévisées

27 Décembre 2021, 00:13

Si les Britanniques ont James Bond, les Français ont désormais «  Lupin  ! Succès sans précédent pour une fiction française, la partie I a été vue par 76 millions de foyers dans le monde, devenant un des plus gros hits de Netflix. (...) Aux États-Unis, Lupin est devenue la première série française à entrer dans le Top 10, rappelle Forbes, soulignant que le show « séduit un large public de tous âges et des deux sexes ». (...) Pour le Britannique George Kay, le public étranger rêve de « venir à Paris ». « Quand vous vivez en France, vous pouvez l’oublier, mais, si vous n’êtes pas d’ici et que vous venez. Vous trouvez l’endroit merveilleux. » Les « décors incroyables » de Lupin ont séduit les critiques étrangers. Dans son article « Les raisons de regarder Lupin sur Netflix », la journaliste de Buzzfeed Jen Abidor explique : « Venez pour le casse, restez pour les superbes décors parisiens ». Et de développer : « Un cambriolage ? Palpitant. Un cambriolage au Louvre qui se rapproche de très près de la pyramide de verre du Louvre ? Iconique. » (...) 

« On voit des coins de Paris qu’on n’a pas l’habitude de voir, comme le pont où Claire annonce à Omar qu’elle est enceinte. On montre un Paris contemporain et réaliste, pas une carte postale. Cela joue sur l’attrait pour le public étranger », analyse Ludivine Sagnier. Un attrait renforcé par le fait que la série est « doublée en 15 langues et sous titrée en 30 langues », rappelle Omar Sy.

« Lupin » : Le succès de la série place enfin la France sur la carte mondiale des séries télévisées

La dimension inclusive et sociale de Lupin a aussi été appréciée. « Beaucoup d’étrangers trouvent que c’est vraiment intéressant de montrer ce visage de la France que l’on ne voit pas souvent », note Omar Sy. « Le succès de Lupin peut-il changer la donne en termes de diversité et de représentation dans la fiction française ? », questionne un média belge. « Je l’espère », répond Omar Sy.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page